top of page

Le domaine:  

 

Chez Prunelle de Navacelle, Perroud de son nom de jeune fille, dire que la viticulture est une ancienne tradition familiale est un doux euphémisme. Au Château du Basty, la propriété familiale sur les hauts de Lantignié on est en effet vigneron depuis… 1482. « J’ai toujours été baigné dans le milieu, pour autant, mon histoire c’est un peu celle de beaucoup de jeunes de la région dans les années 2000. Les temps étaient durs pour les vignerons et les parents n’encourageaient pas les jeunes à reprendre des vignes. J’ai passé mon Baccalauréat en 2004 ; j’ai eu 10 vies en 10 ans, fait de l’hôtellerie-restauration, du merchandising, habité à Berlin, à Londres… et vers 27-28 ans l’envie de revenir aux sources, de m’enraciner, de faire de l’agriculture ça été plus forte que tout », explique Prunelle. La rencontre de son mari en 2014, un passionné d’agro-écologie, va l’amener à s’interroger sur la façon de sélectionner des semences de céréales, de légumineuses, qui pourraient avoir un effet bénéfique pour la vigne ; c’est ce que l’on appelle aujourd’hui les couverts végétaux. Prunelle expérimente la technique depuis 2019 sur une parcelle de Beaujolais Lantignié aux Monterniers et d’autres essais vont être conduits avec d’autres plantes. « Il y a derrière tout cela une volonté profonde d’être en harmonie avec ce qui nous entoure, la vigne, les écosystèmes, la société », explique la jeune femme. En vinification, elle est dans l’état d’esprit d’utiliser les levures indigènes, de bannir les intrants, tout en restant très modeste. « Pour l’heure, je n’ai quand même fait que 8 cuvées dans ma vie, 1 en 2017 et 2018, 2 en 2019, 2020 et 2021 ; alors j’ai bien l’intention de continuer d’expérimenter des choses, en vinification, en élevage, en cuves, en foudres, en fûts de chêne, en béton, et je le ferai peut-être même toute ma vie ».
2017 : installation sur 1,13 hectare de Régnié Les Vergers, une parcelle vouée à l’abandon.
2019 : reprise de 3 parcelles sur Lantignié, pour un total de 1 hectare. La parcelle de Régnié est rendue au propriétaire et remplacée par une autre parcelle de Régnié, de 64 ares déjà conduite en Bio.
2019 : début de la conversion en Bio de l’ensemble du domaine.
Surface : 4Ha
Appellations : Beaujolais-Lantignié rouge, Régnié,… silence, du chardonnay pousse et sera là en 2025 !

 

La cuvée: 

 

Assemblage de Sylvaner, Auxerrois et Riesling de Dambach-la-ville.

 

Millésime: 2019 

 

Appellation: Régnié

 

Couleur: rouge 

Prunelle de Navacelle - Régnié 2019

20,00 €Price
    bottom of page