top of page

Le vigneron: 

 

Très beau domaine de 13 ha découvert récemment qui produit des vins de gastronomie, certifiés AB et vinifié sans additif et peu de soufre (sous les 35 mg/l). Tous les cépages sont représentés sur des terroirs variés. Les tarifs restent raisonnables. Il faut savoir en profiter dans cette région.

 

Le vin:

 

Passerillage (= séchage) :

les cagettes sont stockées dès la récolte sur des palettes. Lors des premiers jours de passerillage , si le temps le permet , les palettes sont exposées au soleil. Ensuite elles sont rangées au grenier pendant 8 semaines minimum. Deux ventilateurs brassent l’air ambiant durant les 2 premières semaines. Il est interdit de chauffer le local et l’air propulsé. Les raisins doivent se déshydrater sans s’abîmer. Nous ne recherchons pas le phénomène de « pourriture noble ». Selon l’année, les raisins sont triés cagette par cagette pour retirer les grains pourris.ils doivent arriver sains au pressoir.

Pressurage :

Durant l’hiver suivant la récolte, lorsqu’ils sont assez concentrés (environ 330g sucre/litre), les raisins sont pressés. Pour une bonne extraction des jus, les raisins sont pressés pendant 18 heures en pressoir pneumatique.

Fermentation :

Après le pressurage, débourbage par gravité pendant 48 h . Fermentation alcoolique en cuve avec levures exogènes. La fermentation se déroule pendant plusieurs mois. Lorsque le vin de paille arrive à un degré de 14% AP, « le milieu » devient trop « toxique » pour les levures qui vont mourir. Il reste alors encore du sucre dans le vin que l’on nomme : sucre résiduel. Pour le millésime 2015 la concentration en sucre après fermentation est de 136g/litre. Pas de La fermentation malo-lactique sur les vins de paille.

 

Appellation: Vin de Paille

Domaine de la Touraize - Vin de paille 2016 (37,5 cl)

€49.00Prijs
    bottom of page